« Cette association a été créée le 11 novembre 2013, jour anniversaire de l’armistice de 1918, et alors que nous allons célébrer en 2014 le centenaire de la Grande Guerre. C’est aussi le jour de la Saint-Martin qui symbolise le partage, grande valeur chrétienne. Cette association a pour but de promouvoir l’œuvre patriotique de la famille Sidos (article 2 des statuts). Depuis plus de soixante-dix ans, Pierre Sidos, homme d’action, a avec honneur et fidélité fait progresser le combat nationaliste en France. Cette association a pour but de faire connaître par tous les moyens appropriés (publications, sites, conférences). Tout d’abord son père François Sidos, Croix de guerre 1914-1918 avec Légion d’honneur à titre militaire et inscrit au livre d’or des soldats de Verdun (sous le numéro 16066). Mais aussi ses frères, Jean (†1940) et Henri (†1957), des militaires professionnels qui ont fait le sacrifice de leur vie au service de la patrie. François (engagé volontaire, Croix de guerre 1939-1945) et Jacques Sidos furent également des militants de la cause nationaliste. Par son travail militant, Pierre Sidos a contribué à l’élaboration d’une doctrine nationaliste régénérée.
Tous ceux qui nous rejoignent contribuent à la poursuite de l’action de Pierre Sidos.

« Pierre Sidos, fils de François Sidos qui était haut fonctionnaire de l’État français, fonde en 1951 « La jeune nation », devenue en 1954 le mouvement « Jeune nation ».

          Avec Henry Coston et Mauric Bardèche, Pierre Sidos a combattu pour le NON au premier référendum gaulliste, concernant l’Algérie française. Il fonda l’Œuvre française en 1968 et en fut président jusqu’en 2011. Son successeur est Yvan Benedetti. » (1)

http://pierresidos.fr/ & aps@pierresidos.fr

(1) Bulletin de l’Association des Amis de Robert Brasillach, n°131, été 2014, p.11.

Avec mention de Lecture française, n°675-676, juillet-août 2013.

APS in Les amis de Robert Brasillach été 2014 N°131