À l’occasion de l’arbre de Noël du CLAN à Paris, le 21 décembre 2014 :

Noël 1962. Pierre Sidos incarcéré à la prison de la Santé pour activités pro-OAS se procure un arbre de Noël exposé dans sa cellule.
Cinquante deux ans plus tard, c’est le même arbre qui accompagne le Noël de Pierre Sidos, libre, toujours à l’avant-garde du combat nationaliste.
Cette anecdote a valeur de symbole et d’espérance. Après les temps difficiles pendant lesquels se forgent les caractères, viendront les temps heureux du réveil des Nations. C’est le message politique de Noël. La Nativité est une réponse au déclin de l’Europe et de notre chère Patrie.
Adressons une pensée de Noël à ceux qui sont loin de chez eux, à ceux qui sont derrière les barreaux, à cette mère qui veille à distance son fils emprisonné, à ceux qui souffrent de solitude parce que leur famille a explosé sous les coups de boutoir de la subversion;
Souhaitons Joyeux Noël à toutes les familles qui se rassemblent et se retrouvent ce soir en ce jour béni;
Et Joyeux Noël à tous les nationalistes, à tous ces « quelques cerveaux hardis » dans lesquels « brûle sourdement la Patrie ».
Ce soir, une certitude : Demain nous appartient !

Jeune nation

IMG-20141216-WA0004