Cette note est un complément au texte intitulé "Le 14 juillet, une imposture partisane devenue une pseudo-fête nationale". Dès l'origine de l'Œuvre française, il a été question de remplacer le "14 juillet" par une "Fête de la France", nationalement impartiale et ...